In Memoriam

Notre communauté Aéromodéliste a perdu le 23 avril GHISLAIN DE FRENNE, un passionné, emporté par un cancer à l’âge de 66 ans.
Modéliste depuis le milieu des années septante, après un passage par le club de Marbais, Ghislain a rejoint l’Aéro Club de Wavre, qui en 1980, se structure et devient une ASBL dont Ghislain est l’un des membres fondateurs. Il y a pendant plusieurs années rempli, avec le sérieux qui s’impose, une charge d’administrateur avec la fonction de trésorier.
Ghislain n’était pas un modéliste comme les autres, je le qualifierai de super modéliste, créatif, parfois original, toujours de bon conseil, prêt à donner un coup de main à qui en aurait besoin mais aussi, toujours discret et d’une modestie que beaucoup gagneraient à prendre en exemple.
En 1993, l’ACW qui avait ouvert un deuxième terrain à Sart-Risbart se voit contraint de battre en retraite car la commune interdit rapidement d’y faire évoluer des modèles propulsés par des moteurs à explosion qui sont, il faut bien le reconnaitre, parfois assez bruyants.
Pour Ghislain, abandonner un si beau site  de vol (qui entretemps avait été agréé par la DGTA) était quelque chose d’impensable.
Ghislain agit alors en précurseur car il est persuadé qu’il y a un avenir pour ce terrain grâce aux progrès des moteurs électriques qui permettront de réaliser des modèles assez silencieux. En plus il faut reconnaitre que c’est également un site qui a un certain charme bucolique avec de bonnes conditions pour y faire évoluer des planeurs radiocommandés.

Le premier mars 1993, Ghislain se lance, et, soutenu par sa compagne Bernadette, il fonde le Radio Commande Air Club « les Alouettes » qui sera réservé aux modèles électriques et aux planeurs.
Grace aux « Alouettes » de nombreux jeunes et moins jeunes ont pu, à leur tour, découvrir l’aéromodélisme et vivre leur passion.
Ghislain est resté un membre fidèle de l’ACW car il avait aussi de nombreux modèles à moteur thermique à faire évoluer et c’est ainsi qu’en juillet dernier il y trouve un certain aboutissement à sa vie d’Aéromodéliste en participant pour la première fois à un concours maquette qui regroupe la crème de la crème des aéromodélistes belges.
Mais voila que la maladie se déclare et Ghislain, qui est très lucide quant à ses problèmes de santé, voudrait pérenniser son club auquel il s’est consacré pendant 27 ans.
C’est dans ce but qu’il a confié son club, «les Alouettes »,  à l’Aéro Club de Wavre dont il a été membre pendant près de 45 ans.
C’est un cadeau inestimable qu’il nous a fait, et sur lequel nous nous sommes engagés à veiller précieusement.
C’est ainsi que tous ceux qui iront voler à Sart-Risbart au « bois du Capitaine » ne manqueront pas de remarquer qu’il y a de nombreuses alouettes volant haut dans le ciel et se souviendront à chaque fois avec beaucoup de reconnaissance de notre cher ami Ghislain.

Merci Ghislain

Un ami s’en est allé, le 29 avril dernier, Horst Grüning nous a quittés à l’âge de 77 ans.
Horst n’était pas un ami à la Facebook… mais bien un vrai ami, courageux, profond, discret, pudique qui ne se mettait jamais en avant, quelqu’un sur qui on peut compter….
Passionné d’aviation, Horst a en quelque sorte fait les choses à l’envers: il a commencé par faire du grand avant de faire du petit.
Il devait avoir au maximum 20 ans quand il a construit un avion monoplace, un Bébé Jodel et a appris à voler.
Il s’est aussi passionné pour l’aéromodélisme et a rejoint il y a 31 ans l’ACW. Pendant de nombreuses années il y a tenu le secrétariat avec compétence et dévouement.
En modéliste hors pair qu’il était, il a dessiné les plans, construit et fait voler de nombreux modèles vraiment personnels dans lesquels tout était réfléchi et bien pensé.
Cadre chez IBM, c’est évidement dans l’électronique que Horst trouvait la solution à quelques problèmes posés par nos modèles réduits. Il a développé et construit de nombreux variateurs, contrôleurs, testeurs de servos à l’époque où il y avait peu d’offre dans le commerce.
Horst savait toujours ce qu’il allait faire le lendemain et ne s’ennuyait jamais. Et puis il y a quelques mois un cancer s’est déclaré et le Covid est venu s’y ajouter et très clairement Horst a réalisé qu’il n’y aurait plus de demain…

Nous te faisons nos adieux Horst, cela a été un honneur et un bonheur pour tous ceux qui t’on connu de t’avoir rencontré.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.