Historique

Historique de l'Aéro Club de Wavre

Le club d’aéromodélisme « RC Wavre » fut créé en 1980 à Wavre et son terrain se situait dans les champs au nord de Wavre, à proximité des antennes de la RTB. Le succès fut rapide et la liste des membres de l’époque comprend bien des noms que nous connaissons encore aujourd’hui.
Après quelques années, « RC Wavre » ouvrit un second terrain situé à Hamme Mille.

Fin des années 80, la rapide extension du Zoning Nord de Wavre forçait le club à déménager.

Ce déménagement amènera une division du club « RC Wavre » en deux clubs distincts :
« Terre Franche » qui s’installe à Chaumont-Gistoux et l’ « Aéro Club de Wavre » (ACW) qui reprend à son compte le terrain de Hamme Mille.

En 1990, l’Aéro-club de Wavre devient une asbl, ce qui était en quelque sorte prémonitoire vu qu’à l’heure actuelle il faut être constitué en asbl pour pouvoir exploiter un terrain d’aéromodélisme.

En 1992, il y eut des tentatives d’ouvrir un deuxième terrain à Céroux-Mousty d’abord et ensuite à Sart-Risbart. Ces deux tentatives ont malheureusement échoué à cause du bruit émis par les moteurs thermiques et le peu de considération de certains modélistes pour ce problème.

Le terrain de Hamme Mille qui se trouve à 10km de Wavre en direction de Leuven, dans une zone bien adaptée et d’accès facile, à vu se développer au fil des ans les modèles « ARF » ou ready to fly, le vol électrique ( qui n’avait rien à voir avec ce que nous connaissons aujourd’hui) et enfin, les avions en mousse.

L’Aéro-club de Wavre est à l’heure actuelle l’un des principaux clubs aéromodélistes du Brabant Wallon. Il compte un peu plus de 80 membres qui viennent du Brabant Wallon, de Bruxelles ou de Flandre.

L’ACW étant un club aéromodéliste de loisir, il reigne au sein du club une atmosphère conviviale et bon enfant, et les membres font évoluer leurs modèles dans le respect du voisinage. Le débutant est pris en charge par les anciens qui l’aident à construire, régler et mettre en vol leur modèle.

En juillet 2012, l’ACW a ouvert un nouveau terrain à Ramillies et fin 2012, le terrain de Hamme Mille qui nous aura si bien servi pendant 30 ans a été fermé.