Le “making of” de l’exposition virtuelle

L’Aéro Club de Wavre a organisé dès la première année de sa création en 1980 sa première exposition de modèles réduits d’avions. Au fil des ans cette manifestation, qui s’adresse à un public de passionnés mais est également ouverte au grand public, a acquis une notoriété croissante et a drainé des visiteurs venant de tout le pays et souvent même de l’étranger. L’année dernière, pour la 40ème édition ce fut un grand succès avec de très nombreux modèles allant du modèle adapté aux débutants jusqu’au modèle d’exception qui a fait rêver de très nombreux visiteurs.

L’Expo de Wavre, ainsi que l’appellent familièrement les aéromodélistes est petit à petit devenue incontournable et est chaque année attendue avec impatience par les nombreux passionnés.

On y vient, bien sur pour admirer les nombreux modèles exposés, mais aussi pour dénicher à la bourse d’échange le moteur, la petite pièce devenue introuvable dans le commerce spécialisé, le kit à construire ou le modèle tout construit.

Mais on y vient surtout pour se retrouver : après 3 mois pendant lesquels le climat hivernal ne laisse que peu de possibilités de faire voler les modèles et de rencontrer les copains sur le terrain, tous sont heureux de se retrouver dans une ambiance amicale et chaleureuse dans cette salle des fêtes de l’Hôtel de Ville de Wavre qui les accueille depuis si longtemps. C’est ainsi qu’au cours des deux jours que dure l’exposition il y passe un bon millier de visiteurs.

En 2020, l’Expo de Wavre a eu lieu les 1 et 2 février, au moment où personne ne s’attendait à ce qui allait nous arriver. L’Expo terminée il nous fallait penser à réserver les dates pour l’année 2021 et ce sont les 30 et 31 janvier qui sont choisis.

Et le premier confinement est arrivé et il a fallu s’adapter aux nouvelles règles, également sur tous les terrains où les aéromodélistes font évoluer leurs modèles. Des protocoles sont établis pour permettre la pratique en toute sécurité et sont bien respectés par les membres : question de se protéger, de protéger les autres mais également question de civisme.

Les mois passent mais la pandémie ne passe pas vraiment et au mois de novembre, à 3 mois de la date retenue pour la prochaine Expo, il est évident qu’elle ne pourra pas avoir lieu.

Les membres de l’ACW, n’étant pas du genre à laisser tomber les bras, ont essayé de trouver une formule permettant d’organiser la 41ème Expo et de ne pas interrompre cette belle tradition. Et l’un des membres du club est venu avec l’idée de faire une Expo virtuelle…

Mais à quoi cela correspond-il ? En cette période chamboulée, le « virtuel » est un peu mis à toutes les sauces, s’agit-il d’assembler des photos, des dessins ou peut être simplement de mettre en ligne des vidéos des Expos des années précédentes ?

Suit une explication du processus qui demanderait la mise en place des différents modèles dans la salle des fêtes de l’Hôtel de Ville de Wavre, vu que c’est là que se sont déroulées nos Expos précédentes. La mise en place achevée, aucun public ne sera autorisé à la visiter, mais une firme spécialisée viendrait faire un scanning par laser de la totalité de la salle avec les modèles exposés.

Certaines disent qu’au fond ce ne sera pas très différent d’un film mais cette fois filmé par un laser plutôt qu’une caméra vidéo !

Eh bien non, on nous promet que ce sera totalement différent car le visiteur pourra par le biais de son écran se déplacer dans l’Expo, se tourner à gauche, à droite, s’approcher d’un modèle pour regarder un détail, l’admirer sous tous ses angles… et cerise sur le gâteau une balise qui se trouve à côté de certains modèles permet d’avoir des informations complémentaires comme ses caractéristiques ou une vidéo montrant le modèle en vol. Pour celui qui possède un casque de « réalité virtuelle » ce sera une immersion totale dans l’Expo car il verra ce vers quoi se dirige son regard lorsqu’il tourne la tête

Tout cela semble prometteur, cependant, avant d’entreprendre quoi que ce soit, il nous faut l’autorisation des autorités de la Ville de Wavre pour pouvoir occuper la salle alors que la pandémie règne toujours. Une demande est faite, accompagnée de la description du protocole sanitaire qui sera appliqué par l’ACW. Dans sa réponse, la Ville qui nous fait confiance nous permet d’utiliser la salle pour créer notre « Expo Virtuelle ».

Il faut passer à l’action, prendre contact avec les modélistes susceptibles d’exposer de beaux modèles et obtenir leur collaboration pour cette aventure un peu folle. Pas moins de 34 modélistes ont accepté de participer et ce sont au total quelque 62 modèles qui nous sont promis pour l’exposition.

Et nous voila à J-1, une équipe de 10 membres de l’ACW procède à la mise en place de la salle afin d’accueillir tôt le lendemain les différents modèles promis.

Samedi 30 janvier c’est le Jour J, à 8 heures, les premiers modélistes apportent leurs modèles, mais pas n’importe comment car notre protocole limite à 10 le nombre de personnes présentes simultanément dans la salle et nous leur avons communiqué une fourchette d’une demi-heure pour assembler leur modèle et le placer à l’endroit qui lui a été réservé. Ceux qui habitent le plus près de Wavre viennent en premier car ils peuvent rentrer chez eux et revenir plus tard pour reprendre leur modèle tandis que ceux qui viennent de loin, d’Arlon, d’Ostende ou de Verviers, viennent en dernier vers 12 h car cela limite le temps pendant lequel ils devront patienter avant de repartir une fois le scanning terminé… L’ACW aurait bien voulu les remercier en leur offrant boisson et repas, mais cela est malheureusement totalement impossible car tout est fermé…

Une équipe de la RTBF est venue faire un reportage sur la réalisation de l’expo virtuelle. Ce reportage de 2’30 passera le soir même au JT de 19h30. Quelle formidable publicité !

Il est 13 h, tout est mis en place et le scanning peut commencer, seul l’opérateur se trouve encore dans la salle et, après une heure et demie de travail, tout est enregistré et prêt à être assemblé par de puissants ordinateurs.

Lundi 1 février les membres du comité ont reçu en primeur « l’Expo 2021 en 3D » de l’Aéroclub de Wavre et là, c’est la surprise, l’éblouissement ; la promesse d’obtenir quelque chose de spectaculaire et novateur a été tenue. Reste à ajouter les balises et nous pourrons la mettre en ligne le samedi 6 février à 9 heures, heure habituelle d’ouverture de notre Expo.

Comme dans les contes de fée, il faut une conclusion à cette aventure : en des temps difficiles et moroses, il est possible d’être créatif et de trouver des alternatives enthousiasmantes à ce qu’était notre routine. Cela demande de rêver un peu et de déployer toute l’énergie nécessaire à la concrétisation de son rêve.

Bien sur, cette expo ne nous aura pas permis d’arrondir la caisse de l’Aéro Club de Wavre, elle a, au contraire, un peu affaibli nos finances mais le jeu en valait la chandelle.

L’exposition est visible sur ce site.

Nos remerciements vont à :

La Ville de Wavre, pour nous avoir fait confiance et permis d’organiser cette 41ème Expo

Scale Dreams, le créateur et fabricant de kits de modèles réduits à Gembloux

R-Models, magasin spécialisé en aéromodélisme à Spy

Albatros, magasin spécialisé en aéromodélisme à Muyzen (Mechelen)

L’ AAM, l’Association d’Aéromodélisme qui regroupe les clubs d’aéromodélisme de la
Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Communauté Germanophone.

La RTBF pour avoir fait un reportage sur notre exposition et l’avoir diffusé à une heure de grande écoute.

GoVR, qui a fait le scanning et produit le résultat en 3D

Et à tous les membres de l’Aéro Club de Wavre qui se sont investis dans la réalisation et le succès de cette exposition virtuelle.

Reportage de la RTBF au JT de 19h30

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *