Expo 2020

La traditionnelle exposition de l’Aéroclub de Wavre sans doute mieux connue dans le monde aéromodéliste comme l’Expo de Wavre a eu lieu les 1 et 2 février dernier.

Occasion d’échanges entre modélistes, revoir les copains, admirer de superbes modèles, parmi les plus beaux de Belgique, flâner dans la bourse d’échange, craquer pour un modèle en vente, c’est sans doute ce que la majorité des visiteurs ont fait ces deux jours.

Mais revenons un an en arrière car mettre sur pied une pareille manifestation ne se fait pas en un claquement de doigt.  Heureusement, à l’ACW, il y a uns solide expérience accumulée au cours des 39 expositions précédentes… Eh oui, cette année c’était la 40 ème.

Tout a démarré il y a un an, pour obtenir les dates de disponibilité et réserver la salle : ce sera les 1 et 2 février.

Discussion au cours d’une réunion mensuelle : va-t-on garder un thème généraliste ou y ajoute-t-on une section spéciale ? Tout compte fait « les planeurs » ce serait pas mal, il y en a de plus en plus qui volent à l’ACW et leur taille augmente d’année en année. D’accord pour les planeurs ? Oui à l’unanimité…

Bon, il faut adapter la traditionnelle affiche que tout le monde reconnait à distance et l’envoyer à temps aux différents magazines qui la publieront et ensuite les imprimer et en assurer la distribution la plus large possible.

Et maintenant vient la période du recrutement et là, c’est Daniel qui s’y colle : il faut tout d’abord recruter les bonnes volontés pour assurer la mise en place et le démontage des tables podiums etc. mais aussi s’assurer qu’il y aura en permanence suffisamment de monde pour assurer le fonctionnement du bar et du sandwich bar, de la caisse et de la bourse d’échange. Bon, il en faudrait encore quelques uns mais on règlera cela plus tard.

Mais une expo sans modèles, ce n’est pas une expo et après un tour de table permettant de connaître les modèles qu’exposeront les membres de l’ACW, voilà Renaud qui s’en va appeler les modélistes qui disposent de plus beaux modèles en Belgique pour les inviter, on pourrait aussi dire les inciter, à venir exposer leurs modèles et cela fonctionne.

Devant l’abondance de modèles annoncés, Philippe demande qu’il y ait une préinscription et s’empresse de développer une application qui sur base des renseignements reçus permettra l’impression des fiches de modèles.

Début novembre, le téléphone sonne plus souvent que d’habitude chez Daniel : les appels commencent pour la réservation des tables à la bourse d’échange. Ce sont d’abord les habitués qui veulent absolument  la même place que les années précédentes mais aussi des nouveaux qui ont entendu que la bourse d’échange de l’expo de Wavre c’était… Et petit à petit les réservations s’accumulent pour être presque complet fin décembre.

Faut pas oublier de finaliser auprès de la ville de Wavre : payer la caution, le chauffage ainsi que le nettoyage de la salle des fêtes et du cloître, obtenir des places de parking réservées pour les organisateurs…

Il faut enfin veiller à nourrir et abreuver les centaines de visiteurs  qui se succéderont au cours de ces deux jours et là, c’est Ingrid qui se charge de faire les commandes et les courses pour le sandwich bar.

Et nous voici au jour J-1, nous sommes le vendredi 31 janvier à 14 h et Maxime, toujours fidèle au poste est le premier dans la salle : il a déjà commencé à transporter les chaises et voilà l’équipe de choc qui arrive pour transporter et mettre en place les podiums sur lesquels seront posés les modèles exposés, mais il y a aussi quelques planeurs à pendre aux câbles fixés au plafond. Heureusement Pascal est venu avec sa grande échelle et c’est vite réglé. Ensuite disposer les tables pour la bourse d’échange dans le cloître en suivant le plan préparé et enfin disposer tables et chaises à côté du bar.

Et voilà que les modèles commencent à arriver. Et parmi les premiers, John et ensuite  Auguste, un fidèle parmi les fidèles qui vient chaque année passer le week end à Wavre ou il loge dans son  mobil home. Et petit à petit les modèles affluent.

Heureusement Renaud a prévu le coup et a préparé un plan à échelle avec la position des plus grands modèles car disposer une vingtaine de modèles de plus de 3 m d’envergure, ce n’est pas une sinécure. Et  les tables d’exposition se garnissent de modèles plus beaux les uns que les autres

19h, l’heure d’un break mais surtout un moment de détente et de  convivialité pendant lequel tous se retrouvent dans la bonne humeur en mangeant une bonne Pizza et buvant un bon verre.

Mais il y a aussi des modèles qui ne se sont pas préinscrits qui arrivent  et Philippe se charge de  créer les cartes d’exposant et s’il doit rester jusqu’au bout c’est qu’en fin de soirée,  lorsque tous les modèles sont arrivés, il doit envoyer à l’assurance la liste des modèles avec leur valeur et le nom de leur propriétaire

23 heure, l’heure d’aller dormir, chacun rentre chez soi sauf Guy qui s’est porté volontaire pour assurer la garde de nuit en dormant dans l’Expo : eh oui on ne laisse pas sans surveillance de si beaux modèles…

Jour J, dès avant 8 heures de nombreux participants à la bourse d’échange se pressent devant les portes et à l’ouverture de celles-ci vont déposer sur la table qui leur a été attribuée ce qu’ils espèrent revendre aux meilleures conditions. Les visiteurs également commencent à affluer et il était temps que les sandwiches,  croissants et tartes arrivent car pour beaucoup c’est l’heure du petit déjeuner. L’équipe du bar prend place et la cafetière tourne déjà à plein régime.

Vite, il faut installer le simulateur sur grand écran qui fera la joie des petits et même des plus grands.

Et puis on prend la peine de s’arrêter à l’Expo et là on ne peut que lâcher un grand WAOUW, ce ne sont pas moins de 104 modèles qui sont exposés, avions, planeurs ou hélicoptères parmi lesquels un grand nombre de modèles incroyables dont la construction, l’aspect et la finition ne peuvent que laisser admiratifs les très nombreux visiteurs. Et il y a également une grande table sur laquelle sont exposés une trentaine de modèles de vol circulaire qui ont permis à nombre de visiteurs de se remémorer leurs jeunes années d’il y a 40 ans ou plus (c’était hier quoi…)

A un certain moment, il y avait tellement de monde qu’il devenait difficile de se mouvoir dans la bourse d’échange tandis que la salle d’exposition accueillait de plus en plus de monde. Et soudain, c’est la catastrophe, pas de celles qui mettent en danger la vie des gens mais plutôt de celles qui ne permettent plus d’étancher leur soif : la bombonne de gaz qui alimente les pompes à bière est vide. Il faut à toute vitesse en chercher une chez le brasseur et un quart d’heure plus tard le problème est réglé, ouf.

A la caisse les tickets partent « comme des petits pains » que ce soit pour des boissons, sandwiches ou paninis car notre équipe de choc composée d’Ingrid, Nathalie, Pascale, Linda et Véronique est en plein travail pour assouvir l’appétit des nombreux visiteurs.

Et tout au cours de l’après-midi les visiteurs continuent d’affluer jusqu’à la fermeture. 

Cette nuit, c’est Luc qui une fois de plus assure la « Plane Sitting » de façon à ce que leurs heureux propriétaires puissent eux dormir sur leurs deux oreilles.

Jour J+1 est en fait un peu la répétition du jour J sauf que dès 14 h il faut procéder à la cotation des modèles exposée ce qui s’avère une tâche ardue si on tient compte du nombre et de la qualité des modèles exposés. Le jury est composé de 2 membres de l’ACW , en l’occurrence Renaud et Francis, et ensuite de 3 extérieurs, Rafaël notre ami néerlandophone qui ne raterait pour rien au monde l’expo de Wavre, Eric un de nos sponsors et enfin Augustin compétiteur bien connu en F4C. Après un travail intense de deux heures et demie le classement est établi pour les différentes catégories et la proclamation peut commencer sous les regards d’un nombreux public. Ce sont 19 modèles et modélistes qui ont été récompensés par différents prix et parmi ceux-ci, le grand prix de l’ACW d’une valeur de 200 € qui a été attribué à Eric Smeets pour son P40  qui a récolté 95 point sur les 100 points qu’il était possible d’obtenir.

Pour les bénévoles de l’ACW l’Expo n’était pas terminée car il fallait encore tout remettre en ordre, nettoyer, laver etc… mais grâce à un excellent esprit d’équipe et une remarquable efficacité deux heures plus tard  personne n’aurait pu imaginer que pendant tout le week end, ces lieux avaient accueilli la grande fête de l’aéromodélisme où se sont retrouvés les passionnés de tout le pays.

Et puis c’était vraiment fini pour les 35  bénévoles de l’ACW qui ont œuvré à ce que cette EXPO 2020 soit une vraie réussite, ils étaient fatigués, fourbus si pas à moitié cassés mais heureux d’avoir pu, une fois de plus, mener à bien et de façon magistrale cette magnifique exposition. Rendez-vous en 2020.

Un grand merci à Philippe, Bernard, Daniel, Alain, Pascal, Guy, Francis, Peter, Thierry, Luc, Geoffrey, Nathalie, Daniel, Bernard, Arthur, Luc, Tanguy, Jean-Christophe, Philippe, Behrouz, Philippe, Werner, Guy, Yves, Michel, Luc, Ghislain, Lionel, Ingrid, Pascale, Véronique, Linda, Renaud, Maxime, Jean-Jacques … et ceux qui n’ont pas été cités mais qui ont interprété avec maestria cette version originale de « Tableaux d’une exposition »

Nos remerciements vont également à la ville de Wavre qui nous soutient depuis la première exposition, à Albatros à Muizen, à Rmodels à Spy et enfin à Scale Dreams qui produit des kits artisanaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *